La Technique Alexander contre le mal de dos

Publié le : 12 janvier 20234 mins de lecture

Le mal de dos est souvent la conséquence de mauvaises postures et de mauvais mouvements. La Technique Alexander permet d’y remédier avec succès. L’efficacité de cette méthode a été prouvée. La cause la plus fréquente des maux de dos aigus ou chroniques est la tension musculaire due à une mauvaise posture, à une charge unilatérale et à un manque de mouvement dans la vie quotidienne. Les mauvais schémas de posture et de mouvement sont « habitués » sur de longues périodes et peuvent rarement être éliminés du jour au lendemain. La Technique Alexander est une méthode qui permet d’en prendre conscience et d’y remédier de manière cohérente.

Que signifie « Technique Alexander » ?

La technique Alexander a été fondée par l’Australien Frederick Matthias Alexander à la fin du XIXe siècle en tant que méthode d’enseignement visant à modifier les schémas de mouvements incorrects. Grâce à cette méthode de travail corporel global, le patient doit apprendre à rompre avec des habitudes de posture et de mouvement défavorables et à appliquer de nouvelles séquences de mouvements dans la vie quotidienne. A long terme, cela permet de réduire les tensions musculaires et d’améliorer la coordination et l’équilibre. Repérer les mauvaises habitudes posturales au quotidien et s’en débarrasser

Les différentes leçons sont organisées en fonction des besoins et des possibilités individuelles du patient. L’enseignant apprend à le connaître au cours d’un entretien, lui transmet les relations importantes et l’observe dans ses mouvements quotidiens comme s’asseoir, marcher, se lever, se tenir debout, saisir ou soulever des objets. En posant les mains sur le patient, il enregistre son tonus musculaire et sa coordination corporelle. Il remarque les mauvais schémas de posture et de mouvement, les corrige avec précaution et aide ainsi le patient à les abandonner petit à petit.

Des mouvements spécifiques qui jouent un rôle dans la vie privée ou professionnelle de la personne, comme jouer d’un instrument de musique ou travailler sur un ordinateur, font également partie des cours. Celles-ci durent généralement de 30 à 50 minutes. Pour obtenir un effet positif durable, il est recommandé de suivre 20 à 30 heures de cours Alexander.

L’efficacité de la technique Alexander est prouvée

Des scientifiques britanniques ont pu démontrer dans une étude comparative que la technique Alexander est une méthode très efficace contre le mal de dos. Des patients souffrant de lombalgies persistantes ou récurrentes ont reçu soit des massages répétés, soit des cours de Technique Alexander. En outre, une partie des patients s’est vu proposer un programme d’exercices spécifiques. Les chercheurs ont évalué le succès de la thérapie trois mois et un an après le début de l’étude.

Ils ont enregistré les plus grands succès dans le groupe Alexander, 24 heures de cours étant plus efficaces que six seulement. Alors que les participants du groupe de contrôle qui avaient reçu des soins généraux souffraient de douleurs dorsales en moyenne 21 jours par mois, les douleurs dorsales n’apparaissaient plus que trois jours dans le groupe ayant reçu 24 heures de Technique Alexander.

Le programme d’exercices supplémentaires n’a pas donné de résultats supplémentaires. L’étude a montré que l’enseignement complet de la Technique Alexander était supérieur aux mesures générales et aux massages traditionnels, même lorsqu’ils étaient combinés à un programme d’exercices.

La technique Alexander peut éliminer le mal de dos à long terme

Selon la conclusion des auteurs de l’étude, la technique Alexander peut apparemment soulager les douleurs dorsales à long terme. Cela serait dû à une réduction de la tension musculaire élevée, à un renforcement des muscles érecteurs, à une amélioration de la coordination et de la mobilité ainsi qu’à une réduction de la pression sur les disques intervertébraux.

Plan du site